Qui sommes nous?

Un peu d’histoire …

L’Ordre Dhammayutta (conformément au Dhamma ( Loi ) fut instauré au Cambodge, en 1854, sous le règne de Sa Majesté le Roi Preah Ang Duong. Le Roi éleva Preah Maha Pan Panna Silo au titre le plus haut de Samdech Preah Sokunthea Sanghareachea thipadei, premier Grand Patriarche Suprême de l’Ordre Dhammayutta du Cambodge et ordonna la construction du monastère Botum Vadey, devenu dès lors la résidence du Grand Patriarche de l’Ordre Dhammayutta.

Les religieux de l’Ordre Dhammayutta se distinguent de ses confrères Mahanikaya par :

– Le port du « Bat » (bol à aumônes) qu’ils tiennent à la main, comme fit le Bouddha, tandis que ses pairs Mahanikaya le suspendent à l’épaule par une bande d’étoffe.

– La prononciation du texte en pali (langue parlée à l’époque de Bouddha), tandis que leurs homologues mahanikaya s’en tiennent à la phonétique cambodgienne.

– La robe monastique des moines de l’Ordre Dhammayutta prend la couleur ocre différente de la couleur orange de l’Ordre Mahanikaya.

Toutefois, les deux Ordres bouddhiques du Cambodge : Dhammayutta et Mahanikaya appartiennent tous deux à l’école Theravada .

Dans les années 60, l’Ordre Dhammayutta comptait 1.460 moines occupant 107 monastères. Ils furent presque décimés par le régime Khmer rouge.

Après 1975, Vénérable Bour Kry a été le seul moine rescapé qui restait fidèle à l’Ordre Dhammayutta. Il s’est exilé en France et a fondé la première association religieuse baptisée «Association Bouddhique Khmère». Maître Bour Kry, en sa qualité de membre le plus ancien de la communauté religieuse en exil, en prend la direction comme le veut la tradition.

En 1980, grâce aux dons reçus des fidèles bouddhistes, l’association a acquis un terrain à Créteil (banlieue parisienne). Maître Bour Kry, Président-Fondateur, a décidé d’y construire un temple bouddhiste qui deviendra le premier du genre en Europe : Vatt Khémararam est né en recevant la cérémonie de Consécration conformément à la tradition bouddhique.

Renaissance du Bouddhisme Khmer Dhammayutta au Cambodge

Depuis les Accords de Paris signés en 1991 par toutes les factions khmères, le Grand Patriarche Bour Kryretourne régulièrement au Cambodge, où il œuvre inlassablement à la relance de la vie monastique et à la reconstruction des monastères ou écoles, laissés en abandon durant les décennies de guerre et de privation. Sa Majesté le Roi Norodom Sihanouk lui confie la tête de l’Ordre Dhammayutta, en le nommant  » Samdech Preah Sanghareach » (Grand Patriarche) de l’Ordre Dhammayutta du Cambodge.

En signe de reconnaissance pour ses nombreuses actions en faveur du Peuple Khmer ainsi que pour sa noble mission au profit du Bouddhisme Theravada Khmer, le 26 Octobre 2007, Sa Majesté le Roi Norodom Sihamoni lui a conféré le titre suprême de :  » Samdech Preah Abhisiri Sugandha Maha Sangharajah Dhipati  » Samdech Preah Maha Sanghareach (Grand Patriarche Suprême) de l’Ordre Dhammayutta du Royaume du Cambodge.

L’Ordre Dhammayutta compte dans son rang 139 monastères avec 4.000 moines et novices (chiffre officiel : du 07 décembre 1991 au 27 décembre 2003). De nos jours, les monastères Dhammayutta se disséminent à travers presque toutes les principales villes du Cambodge : Phnom-Penh, Kandal, Kompong Speu, Koh Kong, Battambang, Siem Reap, Kompong Cham, Pursat, Prey Veng, Sihanouk Ville et même dans les villes éloignées telles que Preah Vihear, Oudor Meanchey et la ville autonome de Païlin.

L’on peut dire que l’Ordre bouddhique Dhammayutta Khmer atteint presque son niveau d’avant-guerre sur le plan de la quantité, mais la qualité reste encore à développer. Il lui manque cruellement des jeunes moines capables de perpétuer la tradition. De ce point de vue, la construction des écoles primaire, secondaire voire même universitaire est un problème primordial pour répondre à ce manque de ressource humaine du clergé bouddhiste Dhammayutta. Ce que Sa Sainteté le Grand Patriarche Suprême tente inlassablement d’y remédier.

Vatt Khemararam

La population cambodgienne est implantée en France depuis plus de trente ans. Grâce aux efforts accomplis par la génération des aînés, l’intégration de la communauté au sein de la société française a pu être menée à bien.

Dès le début de leur installation en France, les Cambodgiens ont éprouvé le besoin d’avoir un monastère, un cadre où peuvent s’ordonner leurs actes et leurs valeurs.

Exilé en France depuis 1976 (suite à l’arrivée au pouvoir des Khmers rouges au Cambodge), le Vénérable Bour Kry s’est vu confier la responsabilité spirituelle de la communauté cambodgienne en exil, conformément à la tradition de l’école theravâdin du Cambodge, en qualité de membre le plus ancien, et a fondé à Créteil (banlieue sud de Paris), en 1980, le monastère Vatt Khemararam (littéralement Monastère khmer).

Vatt Khémararam installé à Créteil est le premier temple cambodgien construit en France et en Europe et a reçu la cérémonie solennelle de Consécration selon la tradition bouddhiste en 1982.

C’est ainsi que l’association Bouddhique Khmère – Vatt Khémararam, placée sous l’autorité spirituelle de son fondateur, Son Eminence Samdech Bour Kry, devenu l’actuel Grand Patriarche Suprême de l’Ordre Dhammayutta du Cambodge, a permis tout au long de ces années les pratiques cultuelles et culturelles cambodgiennes dans leur pays d’adoption.

Sous sa direction, quatre monastères ont été construits en Europe : à Créteil, à Lille, à Toul et à Bruxelles, mais aussi aux Etats-Unis. Ces monastères constituent un espace identitaire et maintiennent le lien social.

Parallèlement, cette recomposition culturelle s’est accompagnée d’une volonté d’ouverture vers la société française, grâce à un effort d’explication et d’accueil d’un public, qui d’année en année, s’est accrû, venant trouver dans ces monastères cambodgiens un lieu de méditation et de culture.

centres affiliés :

– 34, rue Champs-de-Foire 54200 Toul

– 26, place de la Nation 59100 Lille-Roubaix

– Vatt Khemararam – Belgique

rue Reimond Stinjs 79

Molebeek Saint Jean

1080 Bruxelles

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s